Le mot du président

Pour que l’eau salée n’ait jamais le goût des larmes

Chers amis des sauveteurs en mer Bandolais,

Nos sauveteurs sont bénévoles, ils arment hiver comme été, les jours de grand calme et les nuits de tempête la vedette SNS 265 «St Elme» qui veille sur le littoral varois des Lecques au Cap Sicié.

Ces hommes et ces femmes sont courageux, dévoués, dont la seule réelle récompense, reste, peut-être, cette fierté secrète, cet orgueil discret, de pouvoir sauver des vies humaines ou, tout simplement, de porter assistance à des naufragés en détresse.

Ils sont trente cinq à la station SNSM de Bandol à porter en permanence à la ceinture ce «bip» qui les avertira de l’appel du large, tous capables de répondre, sur le champ, au moindre appel au secours et de passer la jetée du port dans la tourmente, la pétole la plus désespérante ou la brume la plus compacte, à bord de la vedette «Saint Elme».

Des hommes et des femmes qui ne sont pas obligatoirement issus du monde de la mer, mais, qui sont tous des marins et des sauveteurs aguerris, tous titulaires de brevets maritimes, de secourisme et de sauvetage, tous parfaitement formés à leur fonction, et surtout avertis que la mer n’est pas toujours docile, qu’elle n’est pas le théâtre permanent des couchers de soleil radieux et des crépuscules de grande plénitude.

Tous les ans, les circonstances météo, mais aussi le développement de loisirs nautiques avec des comportements de nouveaux consommateurs de la mer, parfois moins prudents, ou plus ignorants des risques liés au milieu marin, sollicitent nos sauveteurs bandolais.

Le bilan est éloquent

Depuis 1981, date de la création de la station, ce sont ainsi plus de 3000 personnes qui ont été secourues par les sauveteurs Bandolais.

Je voudrais par ce mot, leur dire que j’éprouve une grande fierté d’être le Président de ces hommes et femmes de tempête qui veillent au vent de mistral, au grain de nord-est, aux largades de sud, et qui risquent parfois leur propre vie pour que l’eau salée n’ait jamais le goût des larmes.

Le Président
Jean Luc CERCIO

A lire aussi

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •