Les Equipages sauveteurs embarqués

SNSM BANDOLLe recrutement des sauveteurs embarqués s’exerce surtout par cooptation du patron titulaire qui constitue et choisit son équipage de sauveteurs opérationnels, en fonction des besoins dont il reste juge. Ce choix doit être confirmé par le président de station. Ces sauveteurs en mer sont inscrits sur une liste d’équipage déposée à l’ENIM, l’Établissement National des Invalides de la Marine qui gère le régime de sécurité sociale commun à tous les navigants professionnels du commerce, de la pêche et de la plaisance et des sauveteurs embarqués bénévoles.

 

Les Moyens d’intervention

– La Vedette SNS 265 SAINT ELME
Vedette de 2è classe V2 Insubmersible
Longueur 10m50
2 moteurs diesel IVECO de 2 X 300 cv
Vitesse  25 noeuds
Autonomie de 160 Milles Nautiques

Equipements :

Systèmes d’aide à la navigation : radar, sondeur, GPS et traceur.
Equipements de recherche et localisation des naufragés : radio goniomètre VHF permettant d’identifier la localisation de l’origine du signal de détresse, jumelles, jumelles à vision nocturne, projecteur.

Systèmes de communications : radio VHF/ASN, canaux 16/70, appareils SMDSM – système mondial de détresse et de sécurité en mer – AIS (Automatic Indentification System) permettant d’identifier un bateau grâce à son numéro MMSI (Maritime Mobile Service Identity).

Matériel de premiers secours : Dotation médicale comprenant un matériel de secourisme premiers soins, des civières, DSA
SNSM-SNS265

– Le Semi-rigide SNS 665

SRMN 600
Longueur 6.15 m
Moyeur Yamaha HB 115 cv
Vitesse 32 Nds

Equipements :
VHF ASN – GPS – Traceur

Matériel de premiers secours :
Dotation médicale comprenant un matériel de secourisme premiers soins

Filet Markus remontée MOB

SNSM-SNS665


Les Bénévoles

Jean Luc CercioLe président de la station de sauvetage Jean Luc CERCIO

Il est nommé par le président national, sur proposition du délégué départemental et de l’inspecteur général de zone. Le président de station est assisté d’un comité local comprenant notamment le patron titulaire de l’embarcation de sauvetage et le trésorier.

David AmicoLe patron titulaire de la station de sauvetage David AMICO

Le patron titulaire de la station de sauvetage est responsable devant le président de la SNSM de la disponibilité de son embarcation et de son équipage de bénévoles pour intervenir en opérations de sauvetage sous la direction des CROSS. Il coordonne les actions d’entretien et d’équipement de sa vedette et des moyens nautiques légers. Il organise, évalue et contrôle la qualification opérationnelle de ses équipiers. Il est aidé dans cette tâche par les patrons suppléants et le président de station. Nommé pour un mandat de six ans renouvelable, le patron d’une station est désigné par le président de la SNSM, sur proposition du président de station, du délégué départemental et de l’inspecteur de la zone opérationnelle.

Rémi FantinLe trésorier Vice-Président REMI FANTIN

Le trésorier est en charge de la tenue de la comptabilité des la station. Il est nommé par le président national, sur proposition du président de station, du délégué départemental concerné. Il reçoit une formation adaptée à sa mission.

snsm equipage bénévolesLes Equipages sauveteurs embarqués

Le recrutement des sauveteurs embarqués s’exerce surtout par cooptation du patron titulaire qui constitue et choisit son équipage de sauveteurs opérationnels, en fonction des besoins dont il reste juge. Ce choix doit être confirmé par le président de station. Ces sauveteurs en mer sont inscrits sur une liste d’équipage déposée à l’ENIM, l’Établissement National des Invalides de la Marine qui gère le régime de sécurité sociale commun à tous les navigants professionnels du commerce, de la pêche et de la plaisance et des sauveteurs embarqués bénévoles.

Historique de la station SNSM de Bandol

Héritière de la “Société Humaine des Naufragés de Boulogne” en 1825, de la “Société Centrale de Sauvetage des Naufragés” en 1865 et de la “Société des Hospitaliers sauveteurs Bretons” en 1873, la SOCIÉTÉ NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER voit le jour le 13 décembre 1967. Elle s’attache peu à peu à couvrir toutes les côtes de France, mais Bandol ne figure pas encore parmi les stations.
Cette absence sera comblée avec la constitution d’une équipe de sauveteurs et l’arrivée d’une première vedette en Juillet 1981.
De 1981 à 1987, le premier président de la station est le Capitaine de Corvette Noël FOURQUIN
Dès 1981, Guy Saint Pastou, maître de port des Engraviers est nommé Patron des équipages de la première vedette SNS 326 “Ville de Bandol”

En 1987 le Commandant FOURQUIN quitte ses fonctions, c’est le docteur Xavier SUQUET qui lui succède; une présidence qu’il continuera d’assurer en tant que maire de notre ville jusqu’en 2001.

En octobre 1988 arrive une nouvelle vedette, la SNS 227 “Ville de Bandol lI”. Elle restera en service jusqu’en janvier 2001. Gaby Giausseran, capitaine du yacht “Garlaban” de M. Paul Ricard en est nommé Patron des équipages, fonction qu’il assurera jusqu’en décembre 1992.
Il est remplacé en janvier 1993, dans ses fonctions de Patron des équipages par Jean luc CERCIO, jusqu’alors Patron suppléant.

Depuis 2001, la présidence de la station est confiée à Jean luc CERCIO, Officier des Affaires Maritimes, Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre national du Mérite et Officier du Mérite maritime.

Parallèlement en février 2001 est mise en service la vedette actuelle, la SNS 265 “Saint Elme”.
Jean Luc Cercio continue d’en être le Patron jusqu’en avril 2003, date à laquelle Pierre Paoli, jusqu’alors patron suppléant, lui succède en qualité de Patron des équipages jusqu’au 31 décembre 2015
Depuis le 1er janvier 2016, David Amico, officier sapeur pompier chef du centre de secours de Bandol est le nouveau patron titulaire des équioages.