Cet article a été lu 251 fois

Henri Suquet, une légende de la SNSM Bandol à la Une de la presse

Le Chevalier des Mers

 

C’est un hommage appuyé qu’a rendu le quotidien “Var Matin” à Henri SUQUET, qui fût dans les années 80 patron suppléant de la vedette de sauvetage de la SNSM de Bandol.

A Bandol, tout le monde connait Henri Suquet, on le croise quotidiennement sur le port lorsqu’il va jusqu’à son bateau au carré des pêcheurs vérifier son amarrage ou bien filer en mer trainer aux maquereaux, aux séveraux ou autres calamars.
Bandolais, Henri est né dans une maternité d’ Ollioules en 1933, scolarisé a l’école Octave Maurel il sera parmi les plus rapides a en franchir le seuil aussi bien dans le sens de la sortie que de la rentrée.
A 14 ans au boulot ! il sera marin, pratiquera la pêche, le long cours et les bateaux de la société Ricard.

Henri Suquet et Jean-luc Cercio à bord de la Saint-Elme II

 

42 années de navigation mais aussi la SNSM ou il devient en 1981 avec son ami Jean Luc Cercio aujourd’hui président, patron adjoint de la vedette Ville de Bandol “1”, puis de Ville de Bandol “2”, puis de la “Saint Elme”.
Aujourd’hui le vieux loup de mer a posé son sac à terre même si chaque jour il ne manque pas de venir rendre visite a ses amis sauveteurs ni de visiter la nouvelle vedette qu’il apprécie comme a son habitude d’un œil critique , ne pouvant s’empêcher de porter quelques jugements de valeur a son cadet aujourd’hui le patron de la dite vedette David Amico qu’il appelle amicalement le “Poupre” (*)

Un vrai marin un sauveteur exceptionnel

“Henri, explique Jean Luc Cercio, aura connu quatre vedettes il est notre mémoire a tous, son professionnalisme, ses connaissances à la mer en font un des meilleurs manœuvriers que nous ayons connu. Henri c’était l’art de faire des épissures, des réparations de fortune et de la débrouille, de transmettre le savoir.
Au delà de ses connaissances il a su se former aux nouvelles techniques du sauvetage s’adapter aux nouveaux matériels. Henri possède toutes les qualités d’un vrai marin doublé d’un vrai sauveteur, la solidarité, l’amitié le sens du partage et du devoir accompli.
Il est chevalier de l’ordre du mérite maritime, médaillé du sauvetage et du courage, médaille d’argent du dévouement français médaillé d’honneur des marins de commerce et de la pêche .Notre station lui voue une admiration et un respect sans bornes, nous somme fiers qu’il soit toujours a nos cotés.”

(*)-nom provençal donné a l’octopus vulgaris plus communément appelé poulpe

Selon l’article de Erick LIMPALAER, publié dans Var Matin le  25 avril 2018

 

 

A lire aussi

Partagez si vous aimez
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage