Portrait de Sauveteur en Mer – VI

Jean-Luc FIORINA, un Sauveteur en Mer au CV impressionnant

Parachutiste  -Fusilier Commando – Moniteur entraînement Physique Militaire et sportif – Maître Nageur – Plongeur de bord – Officier commando – Nageur de combat – Moniteur parachutiste – Aptitude Plongée par Système- Qualification Opérationnelle Plongée par Système – Diplôme technique Commandement Opérations – Force de surface
Tel est l’impressionnant CV qu’arbore Jean-Luc FIORINA.

buy generic Pregabalin online  

Engagé dans la marine nationale en 1967, il a pris sa retraite en 1998 après 31 ans de service et a effectué 13 ans de réserve comme officier Fusilier marin/commando à Toulon.
C’est en 2009 qu’il rejoint la station SNSM de Bandol ou il est en charge de l’entraînement des Sauveteurs/Nageurs de bord de niveau1 (SNB1) depuis 2012, du matériel SNB2 (plongée) et du matériel de la formation SNB1.

Au sein de la SNSM il a suivi plusieurs formations et obtenu de nombreuses qualifications :

– Obtention du diplôme de Formateur National des Sauveteurs/Nageurs de niveau1 (SNB1)  

– Directeur pédagogique des Stages Nationaux des Sauveteurs /Nageurs de bord de niveau1(SNB1) 

– Obtention du diplôme Sauveteur/ Nageur de bord de niveau2 (SNB2) plongée avec bouteille

Il est en outre Membre du groupe de travail National des Sauveteurs/ Nageurs de bord de niveau2 (SNB2) concernant l’élaboration du document Hyperbare de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) depuis 2012, Responsable des Sauveteurs/Nageurs de bord de niveau2 (SNB2) plongée avec bouteille de la station de Bandol depuis 2013.   
Il a également suivi un s
tage de formation “référent plongée des Sauveteurs/Nageurs de bord de niveau2 (SNB2) plongée avec bouteille” et il est Référent Départemental Plongée pour le département du Var, adjoint au délégué (SNSM) du Var depuis le 23 novembre 2015.

Enfin, il a participé à un stage GESTION DE LA DÉTRESSE PSYCHOLOGIQUE EN SAUVETAGE au siège National de Formation de Saint-Nazaire) en 2017.

Jean-luc, qu’est-ce qui t’a incité à pousser la porte de la SNSM de Bandol pour devenir sauveteur en mer bénévole ?
J’ai attendu d’être totalement libéré de mes activités professionnelles afin de me consacrer pleinement à la SNSM, habitant Sanary sur mer le choix  s’est porté naturellement sur la station de  Bandol.
j’ai rencontré son président Jean-Luc CERCIO à qui j’ai exprimé le désir de m’investir comme sauveteur en mer. J’y suis maintenant depuis 10 ans.

Au cours de ces 10 années passées au service du sauvetage en mer, certaines interventions ont dû te marquer tout particulièrement.
Quatre interventions difficiles ont été très instructives 

1) 01/03/2014 de 03h56 à 12h14 recherche d’un voilier de 7 m en perdition avec trois personnes à bord, repéré par l’hélicoptère de la marine nationale grâce à l’utilisation de jumelles à vision nocturne et remorqué par la SNS au port de Saint Mandrier. L’opération aura duré plus de 8 heures.

2) 13/07/2015 de 11h50 à 14h19 suite à un MAYDAY, remorquage d’un voilier (50pieds) en avarie de gouvernail jusqu’au port de la Ciotat. Un homme de 62 ans blessé au bras ne peut plus barrer son voilier, de plus son pilote automatique est déréglé. C’est son petit fils âgé de 10 ans qui dans un calme surprenant pour son âge, avait donné les informations par radio. L’homme sera évacué par les pompiers dés son arrivée à quai.

3) 30/10/2016 de 19h05 à 22h02 intervention sur une victime à bord d’un bateau moteur de 20m présentant une fracture ouverte à la jambe compliquée par une hémorragie.

4) 21/07/2018 de 19h44 à 20h53 remorquage d’un bateau à moteur en train de couler dans le Sud de Port d’Alon , récupération des deux passagers dont une femme dans une détresse psychologique extrême.

Jean-Luc FIORINA a participé à 787 sorties avec la vedette, dont 282 sauvetages au cours desquels 450 personnes ont été secourues et  27 sauvées d’une mort certaine.

 

Partagez si vous aimez
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share