La SNS 164 “SAINT ELME II” de A à Z – 2ème partie

La vedette SNS 164 SAINT ELME II comme si vous y étiez – Part II

Visitez virtuellement la SNS 164 SAINT ELME II et mettez-vous  aux commandes de la nouvelle vedette de la SNSM de Bandol. Vedette de 1ère classe de nouvelle génération, d’une longueur de 14m85, d’une puissance de 1000 CV, insubmersible et auto-redressante, ce nouveau moyen d’intervention et de sauvetage hauturier est opérationnel à Bandol depuis le mois d’avril 2018. 

 

En descendant de la timonerie on accède au poste avant ou se situent de part et d’autre des banquettes destinées à prendre en charge 2 victimes et des équipets de rangement dans lesquels sont rangés tous les équipements de secourisme :
Sac de premier secours, défribilateur, matelas coquille, bouteilles à oxygène, couvertures etc…
 La vedette est équipée quasiment comme un VSAV (Véhicule de Secours et d’aide aux victimes).

Les équipets contiennent également  les gilets gonflables pour l’équipage (8 personnes et 12 passagers). Font également également partie de l’équipement 29 gilets en mousse destinés à la récupération de naufragés. 

Vers la proue, le “magasin puit à chaine”, dans lequel se trouve le propulseur d’étrave, la baille de mouillage, ainsi qu’à bâbord, une zone de stockage humide pour les équipements des Sauveteurs Nageurs de bord (SNB1) et à tribord, les tenues de mer pour l’équipage.

A l’extrémité avant du bateau se situe le “Peak avant” du bateau qui est un compartiment totalement étanche permettant d’absorber un choc sur l’avant sans nuire à la flottabilité du navire.

 

En ouvrant une 1ère porte étanche, on accède au “local soutes”  composé de 2 réservoirs de carburant, situés de part et d’autre de la coursive centrale, contenant  1250 litres de Gas-Oil chacun.

La charge de carburant embarqué permet une autonomie de 16 heures à la vitesse de 21 noeuds ou d’environ 330 milles nautiques.

 

En progressant vers l’arrière du bateau, une 2ème porte étanche permet d’accéder au compartiment machines.

 

sns-164-vue5

Sur la cloison séparant la cale machine de la cale carburant, se trouvent tous les tableaux électriques, les chargeurs de batteries et les onduleurs.

Sur côté tribord, le système d’extinction d’incendie se compose d’un extincteur fixe de gaz inerte (NOVEC 1230) d’une capacité 32 litres  et d’un extincteur portatif au Co2 d’une capacité de 5 Kgs.
De part et d’autre de la cale machine, on trouve 2 groupes hydrauliques permettant de faire fonctionner la barre et un touret de remorquage.

En poursuivant dans la coursive, vers l’arrière du bateau, qui nous amène à la 3ème porte étanche qui ferme le local barre, se trouvent de part et d’autres les deux groupes moto-propulseurs Cummins QSC8.3M de 8,3 litres de cylindrée, développant chacun 500 CV.
En prise directe sur le vilebrequin de chaque moteur, sont installés un alternateur de 6,5 KW en 24VCC ainsi qu’une pompe d’assèchement.
Se rajoute sur le moteur tribord une pompe à incendie attelée de 30 m3/heure pour une pression de 10 bars.
En cas de voie d’eau, un ensemble de vannes permet de sélectionner la cale à assécher.

>> A lire aussi >> La SNS 164 “SAINT ELME II” de A à Z – 1ère partie

A lire aussi

Partagez si vous aimez
  • 46
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    46
    Shares