PALAN DE FORTUNE

Pour tendre un cordage entre deux points, si l’on ne dispose pas de poulies ou d’anneau de friction.

On se sert d’une ganse créée dans le dormant qui est fixé au premier point, et dans laquelle on passe le courant en retour du deuxième point.

On peut faire un ou deux tours, en fonction de la force à exercer. 

 

 
 

A lire aussi

Partagez si vous aimez
  • 58
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Shares