UNE SAINT ELME SOUS LE SIGNE D’UN HOMMAGE

 La fête de la Saint Elme placée dans le cadre du Mille SNSM / Journées nationales de collecte a débuté par un moment empli d’émotion lorsque, après s’être rendu à l’église déposer quelques roses aux pieds de la statue de Saint Elme, le président JL Cercio entouré des sauveteurs en mer Bandolais a rendu un hommage poignant aux 3 sauveteurs décédés aux Sables d’Olonne.

Après une remise de médailles de courage et dévouement de la SNSM aux sauveteurs Jean Sébastien Richer (médaille d’argent), Karl Ardeneus (médaille de bronze), Dominique Hervé (médaille de bronze) Jeff Bothorel (médaille de bronze), de la plaquette de reconnaissance de la SNSM à Gérard Marhic et Fernand Joly, de lettres de félicitations à Julien Medieux , David Brunot,  Christian Rubeni, et d’une lettre de remerciement à Christian Gicquel,

A l’issue, 350 personnes ont pu embarquer gratuitement sur les vedettes à passagers Atlantide 1 et Île de Bendor pour accompagner la vedette Saint Elme II entourée des vedettes de la Gendarmerie maritime et des Affaires maritimes, des pêcheurs, des pointus, des plaisanciers, jusqu’au remorqueur Abeille Flandre venu mouiller en baie pour l’occasion.

Après la bénédiction en mer par le curé Marius Boyer et le jet de fleurs en mer en souvenir des sauveteurs et marins disparus, tous ont pu assister à l’impressionnante manœuvre d’helitreuillage du plongeur de l’hélicoptère Panther de la Marine Nationale sur le pont de la vedette de la SNSM.

La journée s’est poursuivie sur la plage où 300 personnes sont venues partager une paella avec les sauveteurs.

L’après-midi, le président de l’UDPS83 Jean Luc Decitre a décoré 3 sauveteurs de la station également sapeurs pompiers, David Amico, Jean Noël Huvelle et Christian Rubeni, de la médaille d’honneur de l’Union Départementale des sapeurs Pompiers du Var.

Puis tous ont pu assister à une démonstration des maîtres chiens sauveteurs aquatiques, la démonstration des parachutistes de précision par les anciens du Commando Hubert ayant dû être annulée du fait des conditions de vent défavorables. 

 Photos : Pierre Paoli 

PORTRAIT DE SAUVETEUR EN MER – XVI – DOMINIQUE HERVÉ

Qui ne connait pas à Bandol le dynamique patron de SD TRAITEUR – SD BOUCHERIE rue Pierre Toesca. toujours prêt à partir dès que l’alarme retentit, c’est souvent avec son épouse, qu’il a aussi entraînée dans l’aventure, que Dominique part rejoindre la vedette d’intervention pour porter secours aux personnes en difficultés.

Dominique Hervé habite encore au bord du lac de Sainte Croix lorsque le 8 avril 2004, un Canadair en vol d’entraînement percute la surface de l’eau. Deux membres d’équipage seront tués, le troisième gravement blessé.
Trois ans plus tard, en 2007, au même endroit, il ira porter secours à 2 personnes à bord d’un voilier en train de couler. 
Ces 2 faits divers, dont l’un fut tragique ont certainement été le déclencheur,  lorsque il vient s’établir à Bandol et qu’il entend parler de la SNSM, pour devenir Sauveteur en Mer.

C’est en octobre 2016 qu’il intègre les équipages de la vedette d’intervention comme équipier. 
Véritable passionné, il deviendra Sauveteur Nageur de Bord (SNB1) et secouriste diplômé “Premier Secours en Equipe de niveau 1” (PSE1).
Titulaire du permis bateau, il peut embarquer aussi bien à bord de la vedette que du semi-rigide d’intervention. 
Quel que soit les conditions météo, la saison et la température de l’eau, il se mettra à l’eau de jour comme de nuit si le besoin s’en fait sentir pour porter secours et assistance. 

Depuis son arrivée à la SNSM de Bandol, il a effectué  130 sorties en mer dont 72 en intervention.
Il a secouru 150 personnes et en a sauvé 6 d’un péril certain.

Ses actes de bravoure lui ont valu une lettre de félicitations et il recevra prochainement une médaille de bronze pour courage et dévouement.

 

“Etre sauveteur en mer c’est un engagement total, une détermination avec un seul objectif lorsque nous sommes appelés en intervention : ramener dans les meilleures conditions possibles les personnes, mais aussi les biens auxquels nous sommes partis porter secours.
Nous sommes quelquefois confrontés à de terribles situations mais nous sommes formés pour ça.
Nous faisons face et la cohésion et l’esprit de groupe qui règne au sein de la station permettent d’intervenir avec beaucoup d’efficacité.
Je me souviens avec beaucoup d’émotion de cette intervention en 2017, sur une vedette à moteur qui avait explosé près de l’île Rousse à Bandol avec 9 personnes à bord. L’explosion avait provoqué l’arrachement du panneau fermant le compartiment moteur. 3 personnes avaient été éjectées. 2 personnes étaient en urgence absolue, 5 en urgence relative, 2 indemnes, toutes victimes de traumatismes et de brulures à des degrés divers. 
Cette intervention qui avait duré près de 4 heures avait nécessité de nombreux moyens terrestres et maritimes.”