NOEUD DE CHAISE DE CALFAT ET NOEUD DE CHAISE DOUBLE

Ces deux nœuds sont très proches, ils présentent  deux boucles réglables qui constituent l’une l’assise, l’autre le dossier  d’une chaise rudimentaire.

– Le nœud de chaise de calfat servait  à affaler un homme le long de la coque, pour calfater les joints entre les bordés.

Il est élaboré comme un nœud de chaise simple, où le courant fait un deuxième passage dans la  demi-clef avant de faire le tour du dormant.

– Le nœud de chaise double était utilisé pour hisser un homme dans la mature.

Il commence comme le nœud de chaise de calfat, mais après le deuxième passage dans la demi-clef, le courant remonte le long du dormant où une nouvelle demi-clef recevra le courant pour finaliser le nœud de chaise.

La distance entre les deux demi-clefs sera telle que l’homme puisse y positionner ses mains, sans risque de les coincer dans la poulie.

 

 

 
 

 

NOEUD DE CHAISE ASSURÉ PAR UNE CLÉ

Façon élégante de compléter le nœud de chaise en le sécurisant.

– Passer la chicotte à l’extérieur de l’œil.

– Remonter le long du dormant.

 

 
 

NOEUD DE CHAISE DOUBLE AVEC SON DOUBLE

Pour réaliser un œil double, en milieu de cordage.

– On commence de façon classique, avec le cordage en double, en prévoyant une longueur suffisante pour réaliser les œils.

–  Au lieu de fait le tour du dormant, on ouvre en boucle l’extrémité du courant, et on la fait passer par dessus les œils pour ensuite la resserrer autour du dormant.