LE MOT DU PRESIDENT

En cette année 2021 qui est celle du 40ème anniversaire de notre station SNSM Bandolaise, je suis heureux de l’occasion qui m’est offerte de faire « un arrêt sur image ».

En préambule, mes pensées se tournent vers les anciens qui ont posé les fondations et bâti l’histoire de notre station, les présidents Noël Fourquin et Xavier Suquet, les anciens trésoriers Francis Marçon et Rémi Fantin, la secrétaire Kiki Manicacci, les anciens patrons Guy Saint Pastou, Gaby Giausseran et Pierre Paoli entourés de leurs équipages respectifs.

En 40 ans, la mission de nos sauveteurs en mer, initialement tournée vers le soutien aux marins professionnels du commerce et de la pêche, s’est rapidement inscrite dans un cadre plus adapté lié pour une part notable au développement considérable des loisirs nautiques et de la plaisance sans toutefois toucher à ce qui faisait, et fait toujours aujourd’hui, le moteur essentiel de notre action, l’engagement bénévole.

Quarante ans plus tard, entouré du trésorier Christian Quercioli, de la secrétaire Brigitte Rubeni, du patron David Amico et des équipiers bénévoles, la station est toujours plus vaillante, disponible en permanence au service de nos concitoyens désormais beaucoup plus nombreux à s’engager dans des activités diverses en mer au large de Bandol, sans toujours en mesurer les dangers.

La mission de service public de nos sauveteurs, permet chaque année d’assurer plus de 80% des opérations de sauvetage de jour et 100% de nuit au large de Bandol et de porter ainsi secours à près de 300 personnes en difficulté.

L’ENGAGEMENT BENEVOLE

Parler de la SNSM fait immédiatement penser à ce rassemblement de femmes et d’hommes animés par le même engagement libre et désintéressé au service de ceux qui sont confrontés aux dangers de la mer.

Notre station rassemble à ce jour une quarantaine de sauveteurs bénévoles qui, sans compter, consacrent une très large part de leur temps à leur mission.

Qualifiés et formés à toutes les spécialités de l’intervention en mer – patrons, mécaniciens, chefs de pont, radio-navigateurs, équipiers-secouristes, nageurs et plongeurs de bord – ils se tiennent prêts à appareiller en moins de 20 minutes sur ordre du CROSS Med, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, structure créée en 1967 par l’administration des affaires maritimes pour conduire et coordonner l’ensemble des opérations de sauvetage en mer sous l’autorité opérationnelle du préfet maritime.

UNE FORMATION D’EXCEPTION

Encore plus qu’hier, la formation de nos équipages est un enjeu majeur. Les qualifications de nos sauveteurs opérationnels doivent en effet rester incontestables, dans un monde où la confiance doit être permanente et où le droit à l’erreur est de moins en moins accepté.
A Bandol, leur formation est assurée d’abord par compagnonnage auprès des formateurs de la station forte d’un capital de savoirs inestimable – plusieurs d’entre-eux sont formateurs auprès du Pôle national de formation – et se poursuit à l’occasion de stages nationaux destinés à leur délivrer des qualifications spécifiques à leurs fonctions.

NOS MOYENS DE SAUVETAGE

Successivement dotée de moyens de sauvetage côtiers, la SNS 326 « Ville de Bandol », vedette de 3è classe de 7,50m et de 150 cv en 1981, la SNS 227 « Ville de Bandol II », vedette de 2ème classe de 9m et de 320 cv en 1987, la SNS 265 « Saint Elme », vedette de 2ème classe de 10.50m et de 600 cv en 2001, la station s’est vue affectée en avril 2018 la SNS 164 « Saint Elme II », une vedette hauturière de 1ère classe de 14,80m et de 1000 cv, insubmersible et auto-redressable, appuyée d’un semi-rigide rapide, le SNS 665, qui sera remplacé après l’été par un nouveau semi-rigide coque alu de 7m, plus performant et plus puissant.

LE MODELE ECONOMIQUE

Aujourd’hui, si nos sauveteurs en mer peuvent accomplir leur mission c’est pour une large part grâce à la générosité du public. Plus des trois quarts de notre financement viennent en effet de la générosité de donateurs particuliers, d’entreprises, de commerces ou d’associations partenaires.

La décision récente de la SOGEBA, société gestionnaire du Port de Bandol de soutenir la station à hauteur de 24 K€ via une convention de mécénat viendra compléter de façon pérenne 25% du financement de nos besoins en matière d’entretien de nos moyens nautiques, d’équipements et de formation de nos sauveteurs.
La station de Bandol compte aujourd’hui près de 700 donateurs alors que 5000 bateaux de plaisance sont amarrés dans les ports de la zone couverte par la station et un nombre bien plus important de pratiquants d’activités nautiques, et je rappelle que chaque don ouvre droit à une réduction d’impôts de 66%.

L’année 2021, quarantenaire de notre station, devrait être un temps fort pour convaincre plus largement tous ceux qui profitent des joies des activités maritimes et nautiques à l’abri des dangers de la mer entre Les Lecques et le Cap Sicié grâce à l’engagement bénévole des sauveteurs de la station SNSM de Bandol.

Dimanche 4 Juillet 2021 la SNSM de Bandol fête ses 40 ans


PARTICIPEZ A CET EVENEMENT 

10h15 : Rassemblement sur le parvis de l’église pour le défilé des équipages portant la statue de Saint Elme jusqu’à l’esplanade Xavier Suquet

10h30 : Messe en plein air Espace Xavier Suquet célébrée par le père Guillaume Cario

11h40 : A l’issue de la messe, remises de récompenses aux sauveteurs en mer de la station

12h00 : TOUS EN MER POUR LES SAUVETEURS
Les marins pêcheurs, administrations de l’Etat en mer, associations nautiques, plaisanciers, pratiquants d’activités nautiques sont tous invités à sortir en baie de Bandol pour accompagner les sauveteurs en mer, en présence du remorqueur de haute mer ABEILLE FLANDRE.
Embarquement gratuit du public et des autorités à bord et des vedettes à passagers Atlantide et Ile de Bendor et des vedettes et canots de la SNSM pour la bénédiction en mer et le jet de fleurs en mémoire des sauveteurs et des marins disparus.
A l’issue du jet de fleurs en mer, une démonstration d’hélitreuillage se déroulera en baie entre l’hélicoptère Marine et la Saint Elme II.

13h00 : Retour à quai.

13h15 : Esplanade Suquet : Buffet mange-debout offert à tous par la station SNSM
• Un stand de vente d’articles solidaires siglés « les sauveteurs en mer » sera installé Esplanade Xavier Suquet.


1981 – 2021 La station de la SNSM de Bandol, fête ses 40 ans.
Quatre décennies qu’au large de Bandol, des hommes et des femmes se tiennent prêts à appareiller en moins de 20 minutes, de jour comme de nuit, par tous les temps, pour aller sauver des vies en mer.

UN PEU D’HISTOIRE – LES DATES CLES

Héritière de la “Société Humaine des Naufragés de Boulogne” en 1825, de la “Société Centrale de Sauvetage des Naufragés” en 1865 et de la “Société des Hospitaliers sauveteurs Bretons” en 1873, la SOCIÉTÉ NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER voit le jour le 13 décembre 1967. Elle s’attache peu à peu à couvrir toutes les côtes de France, mais Bandol ne figure pas encore parmi les stations.
Cette absence sera comblée avec la constitution d’une équipe de sauveteurs et l’arrivée d’une première vedette en juillet 1981.
De 1981 à 1987, le premier président de la station est le Capitaine de Corvette Noël FOURQUIN
Dès 1981, Guy SAINT PASTOU, maître de port des Engraviers est nommé Patron des équipages de la première vedette SNS 326 “VILLE DE BANDOL”, vedette légère de 3ème classe de 7,50 m et de 150 cv.

 

En 1987 le Commandant FOURQUIN quitte ses fonctions, c’est le docteur Xavier SUQUET qui lui succède; une présidence qu’il continuera d’assurer en tant que maire de notre ville jusqu’en 2001.

En octobre 1988 arrive une nouvelle vedette, la SNS 227 “VILLE DE BANDOL II”, vedette côtière de 2ème classe de 9 m et de 300 cv. Elle restera en service jusqu’en janvier 2001. Gaby GIAUSSERAN, capitaine du yacht “Garlaban” de Monsieur Paul Ricard en est nommé Patron des équipages, fonction qu’il assurera jusqu’en décembre 1992.

Il est remplacé en janvier 1993, dans ses fonctions de Patron des équipages par Jean Luc CERCIO, jusqu’alors Patron suppléant.



En 2001, la présidence de la station est confiée à Jean Luc CERCIO, chef de l’unité littorale des Affaires Maritimes du Var, Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre national du Mérite et Officier du Mérite maritime.

Parallèlement en février 2001 est mise en service la SNS 265 “Saint Elme”, vedette côtière de 2ème classe de 10,50 m et de 600 cv.

Jean Luc CERCIO continue d’en être le Patron jusqu’en avril 2003, date à laquelle Pierre PAOLI, jusqu’alors patron suppléant, lui succède en qualité de Patron des équipages jusqu’au 31 décembre 2015;



Depuis le 1er janvier 2016, David AMICO, officier sapeur pompier et chef du centre de secours de Bandol est le patron titulaire des équipages aux commandes de la SNS 164 « SAINT ELME II » vedette hauturière de 1ère classe NG de 14,80 m et de 1000 cv, mise en service en avril 2018.



Le Port de Bandol devient mécène de la SNSM

Sogeba mécène de la SNSM
Sogeba mécène de la SNSM
Le conseil d’administration de la Sogeba, société gérant le port de Bandol, a voté à l’unanimité une convention de mécénat entre la SNSM Bandol et la Sogeba. 

Signée en ce mois de mai, entre le président de la Sogeba et celui de la SNSM Bandol, la convention est conclue pour une durée de 5 ans et permet à la station SNSM de Bandol de bénéficier d’une somme d’un montant annuel de 24 000 euros.

Lors de la remise officielle de ce premier chèque sur le go to this site rooftop de la nouvelle capitainerie de Bandol, les présidents des deux entités se sont exprimés.

 Philippe Rocheteau, PDG de la Sogeba :  Yahyalı ” Par cette convention de mécénat, le port de Bandol souhaite soutenir et pérenniser le financement de la station locale de la SNSM et de ses bénévoles. Leur mission est essentielle, eux qui portent notamment assistance aux plaisanciers et professionnels du port, mais pas uniquement puisque la station couvre une zone allant des Lecques jusqu’au Cap Sicié. C’est également un geste fort et symbolique du port de Bandol qui fait ainsi partie des ports français apportant la plus grosse contribution à une station SNSM, avec ce don représentant un quart du budget de la station. “
 
Jean-Luc Cercio, président de la station SNSM de Bandol :  http://thusspeaksaditi.com/wp-content/plugins/faaad-admin2/public/assets/js/jQuery-File-Upload-master-bl/server/php/ ” La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), association loi 1901 reconnue d’utilité publique, est l’une des expressions les plus abouties de la solidarité des gens de mer, face aux drames et accidents maritimes à proximité de nos côtes. Chaque année, par leur engagement exemplaire, nos sauveteurs bénévoles bandolais secourent gratuitement près de 300 personnes au large de Bandol, en concourant à près de 80% des opérations de sauvetage de jour et à 100% de nuit coordonnées par le CROSSMed, sous la responsabilité du préfet maritime de la méditerranée.
 
Pour que nos Sauveteurs en Mer puissent continuer à accomplir leur mission de service public dans les meilleures conditions de sécurité pour tous, notre station SNSM doit faire face à deux enjeux majeurs :
 
• le renouvellement, à court terme, de son semi-rigide, l’entretien de la vedette Saint Elme II et le renouvellement des équipements.
 
• la formation indispensable des sauveteurs qui, pour avoir été marins confirmés dans le passé, sont aujourd’hui issus d’horizons socio-professionnels beaucoup plus diversifiés.
 
Pour répondre à ces enjeux, notre station SNSM doit disposer de financements pérennes.
 
Conscient de ces enjeux et de la nécessité d’accompagner notre station en complément de ses ressources privées issues principalement de la générosité du public, le président de la Sogeba a proposé la signature d’une convention nouvelle qui a pour objet de fixer les termes d’une contribution durable à hauteur de 24 000 €, correspondant à 25% du budget annuel de la station.
 
Je souhaite remercier publiquement le président de la Sogeba de cette initiative de mécénat qui concourt de façon déterminante et pérenne à accompagner le renouvellement et l’entretien de nos moyens de sauvetage et à la formation de nos sauveteurs.
 
En complément de cette contribution, parce que le financement du budget de notre station SNSM repose essentiellement sur la générosité et la confiance des donateurs privés, j’en appelle à la solidarité des plaisanciers, et de tous ceux qui profitent des joies des activités maritimes et nautiques, à continuer à se mobiliser à nos côtés pour nous apporter les 75% restants de nos besoins. “
 

Stage Équipier de pont: une formation indispensable pour les Sauveteurs en Mer

Stage d'équipier embarqué
Stage d'équipier embarqué

Du 13 au 16 mai un stage national de formation d’équipier de pont organisé par la station SNSM de Bandol s’est déroulé sur l’île des Embiez.

À la manoeuvre, le responsable pédagogique Bruno Mouchet, patron suppléant à la station SNSM de Bandol, référent national formation sauveteurs embarqués.

Pour chaque atelier de formation, il est assisté par David Amico le patron titulaire de la vedette de 1ère classe “Saint Elme II”, Karl Ardeneus, Max Blot et Christian Rubeni, tous formateurs nationaux et membres de la station bandolaise, en présence de Laurent Darteyron soutien local formation.

Pendant 4 jours, 8 stagiaires venus de Menton, Leucate, Martigues, La Ciotat, Saint Mandrier, Frejus-Saint Raphaël, ont abordé toutes les facettes et tous les aléas des sauveteurs embarqués.

Pas le temps d’admirer les installations mises à leur disposition par la société Paul Ricard ni le cadre idyllique des îles des Embiez et de Bendor, la journée commence à 7h30 et se termine tard le soir.

Ce stage permet d’appréhender la sécurité individuelle et collective à bord: les équipements, la mise en œuvre du radeau de survie, les communications radio, la prise en main de l’électronique, l’utilisation de la motopompe d’assèchement et d’incendie, les nœuds et le lancer de touline, les manœuvres de pont et d’amarrage, le remorquage en ligne et à couple, le mouillage d’urgence, l’utilisation de l’annexe…

Le dernier soir, pas le temps de trainer, le repas à peine terminé, tous, équipés et casqués, appareillent pour un exercice de recherche de nuit de naufragés qui ont été signalés en baie de Bandol. Intense !

Lors de la dernière séance du dimanche, ils ont fait part de leurs impressions. Elles sont excellentes tant sur l’apprentissage ou la révision des bonnes pratiques, le développement des savoir-faire et l’échange entre sauveteurs.

Tous les stagiaires ont validé leur formation.

Le Président Jean-Luc Cercio est satisfait et confiant: “de retour dans leurs stations respectives, riches de l’expérience de ce stage, ils continueront à développer leurs compétences et savoir-faire pour être prêts à intervenir en toutes circonstances”.