7H D’INTERVENTION POUR RECHERCHER ET SAUVER 3 ADULTES ET 2 CHIENS

Appel de détresse entre La Ciotat et Bandol

ce lien Ce 15 juillet à 14h46 le Crossmed engage la station pour recherche et sauvetage suite à un appel de détresse d’un voilier de 8m s’étant signalé avec voile déchirée, ayant perdu l’hélice de son moteur et avec une voie d’eau. 3 personnes et 2 chiens sont à bord.

Le voilier en provenance de Sète se trouve en dérive au large à la merci des éléments, sous vent de NW force 8 et vagues de 3 m, et est incapable de donner une position précise, s’estimant au large entre La Ciotat et Bandol. 

D’importants moyens mis en oeuvre

Appuyés de l’hélicoptère Panther de la Marine Nationale, les sauveteurs, après 2h30 de recherches, localisent enfin le voilier des naufragés à près de 20 milles au Sud de Cassis. 


Tous sains et saufs

A 18 h sur zone, l’état de la mer empêche tout transbordement des naufragés. Après que le plongeur helico soit treuillé sur le voilier s’enquérir de la santé des requérants, notre nageur de bord SNB1 quitte la vedette à la nage dans une mer formée pour embarquer sur le voilier, assister les naufragés, chercher la cause de la voie d’eau et préparer l’opération de remorquage. Le plongeur remonte alors dans l’hélico qui, en limite de kerozène, doit quitter la zone.

A 18h14 le convoi entame sa longue route vers Bandol tandis que notre nageur de bord sur le voilier, ne pouvant étancher la voie d’eau qui s’infiltre par la liaison sous le tableau arrière, tente de maintenir le voilier à flot avec la pompe à bras.

A 21h, rejoint en baie de Bandol par le SR SNS 665 pour aider à la mise à couple, le convoi franchit enfin les passes du port.

Les naufragés et les chiens sont débarqués en sécurité tandis que le voilier et amené jusqu’à l’aire de carénage et gruté à terre afin qu’il ne coule pas durant la nuit.

Fin de mission à 21h15

Bilan de l’opération : 1 voilier remorqué – 3 personnes et 2 chiens sauvés. 

Equipage : Bruno Mouchet (patron), Dominique Hervé (nageur de bord), Jean François Cottin, Stéphanie Hervé, Jonathan Buttigieg, Denis Rossi, Fred Poppe

SAUVETAGE – SECOURS AU LARGE À UN NAVIRE DE PÊCHE

snsm bandol sauvetage
snsm bandol sauvetage

lundi de Pentecôte à 17h40, la vedette SNS 164 Saint Elme II des sauveteurs en mer de Bandol est engagée par le Crossmed pour porter secours à un navire de pêche professionnel palangrier de Sanary de 11m, se trouvant en avarie mécanique en dérive à 23 milles dans le SSW de Bandol. 

A 19h15 sur zone au contact des requérants, la vedette SNSM prend en remorque le palangrier de 11 m pratiquant la pêche artisanale du thon rouge. 


A 22h30 après plus de 3h de remorquage, le convoi arrive à Sanary, port d’attache du navire de pêche.
Retour Bandol pour la Saint Elme II qui rejoint son port base à 23 heures. 

Bilan de l’opération : 1 navire de pêche remorqué – 2 marins pêcheurs secourus 

Equipage vedette SNS 164 SAINT ELME II : David AMICO (Patron),  Karl ARDENEUS, Christian RUBENI, Stéphanie HERVÉ, Jean Sébastien RICHER, Dominique HERVÉ.

SAUVETAGE : VOILIER A LA DERIVE DANS LE MAUVAIS TEMPS ENTRE SIX-FOURS ET SAINT-CYR

Il est 16h03 ce vendredi 29 mai 2020 lorsque le CROSSMed de La Garde reçoit une demande d’assistance par VHF provenant d’un voilier.

Parti du port du Brusc avec 2 personnes à bord, le voilier de 7m40 se trouve non manoeuvrant en dérive avec sa  grand voile affalée de peur de démâter et  son moteur qui ne démarre pas.
Le vent d’Est souffle à 30 noeuds et la mer est agitée. 

La vedette d’intervention SNS 164 “Saint Elme II” et le semi rigide SNS 665 de la station SNSM de Bandol sont engagés par le CROSS à 15h09 pour venir en aide au bateau et ses 2 passagers en difficultés.  

A 15h46 le contact est établi avec le voilier au large de Saint-Cyr-Sur-Mer dans le sud de la pointe du Deffend. Il a dérivé sur plus de 11 Milles.
Pendant qu’un Nageur de Bord est transféré pour parer à la manoeuvre de remorquage, les deux naufragés, trempés et frigorifiés sont récupérés à bord de la vedette où ils seront réchauffés et réconfortés.
L’équipage de la vedette enverra une touline pour le passage de la remorque. 

A 16h52, après 1h30 de remorquage, le voilier et ses 2 passagers seront mis en sécurité au port de Bandol.


Equipage Vedette :  Bruno Mouchet (Patron), karl Ardeneus, Max Blot, Robert Rouras, Cédric Thomas,  Stéphanie Hervé

Equipage Semi-rigide : Dominique Hervé,  Jean-Sébastien Richer,  Jean-Philippe Toujas

Bilan de l’opération : 2 personnes secourues, 1 navire sauvé du naufrage

Photos : Cédric Thomas

SAUVETAGE : ASSISTANCE A UNE VEDETTE EN AVARIE A LA DERIVE

Alors que s’achève l’hommage à Bastien autour de l’île du Grand Rouveau, le CROSS MED engage nos 2 moyens, la vedette SNS 164 Saint Elme II et le SR SNS 665 pour porter assistance à une vedette de 7.50 m avec 2 personnes à bord qui demande un secours, se trouvant en avarie et en dérive à 5 milles dans le sud du Bec de l’Aigle.
Arrivés sur zone, un nageur-sauveteur est transféré du semi-rigide sur la vedette des requérants.
150m de remorque filés par la “Saint Elme II”, le convoi fait route à 6nds vers le port de Bandol assisté du SR.
Après 2h de remorquage, la vedette et ses occupants sont mis en sécurité au port de Bandol.
Bilan de l’opération : 1 vedette à moteur remorquée – 2 personnes assistées.


Équipage sur la SNS 164 Saint Elme II : David Amico (patron), Jean Luc Cercio, Bruno Mouchet, Christian Rubeni, Stéphanie Hervé, Bruno Ledoux.

Équipage sur le SR SNS 665 : Eric Deferrari, Jean Philippe Toujas, Franck Pepino

Nota: les requérants venaient à peine d’acheter leur navire à Marseille et le convoyaient vers le port de Bormes.